Mathis Cloutier nous rappelle Jonathan Huberdeau !

Par Samuel Lachaine-vendredi 21 Déc 2018

L’attaquant Mathis Cloutier est peut-être encore loin de la LNH, mais sa personnalité nous rappelle l’ancien des Vikings, Jonathan Huberdeau qui s’aligne avec les Panthers de la Floride.

On parle de deux joueurs très ouverts qui s’expriment avec beaucoup de franchise. Ce qui se reflète aussi dans leur jeu sur la patinoire, alors qu’ils ne se cachent pas pour tout donner à leur équipe et qu’ils sont très honnêtes dans leurs performances. Il n’y a jamais de demi-mesure pour ces joueurs, sachant à quoi s’attendre d’eux.

Malheureusement, Mathis a connu d’excellents moments cette saison, mais les blessures l’ont énormément ralenti. Ayant raté les 4 derniers matchs des Vikings avant le Challenge Midget AAA, il commençait d’ailleurs à se faire valoir, alors qu’il avait amassé 3 points à sa dernière rencontre face au Collège Charles-Lemoyne.

On voyait donc clairement que ses aptitudes offensives n’avaient pas atteint leur plein potentiel et ça regardait bien pour son retour au jeu. Il n’est pas le plus dominant, mais sa vision de jeu est très marquante.

« J’aime bien préparer les jeux pour mes coéquipiers et je considère que j’ai un bon positionnement sur la patinoire. Je pense que ces qualités vont me permettre de me rendre plus loin dans mon parcours », a accordé le natif de Rosemère.

Ce qui est particulièrement intéressant à entendre, c’est que l’athlète de 15 ans souhaite d’abord aider l’équipe à gagner des matchs, espérant que sa contribution fera ouvrir les yeux des dépisteurs.

Ce qui démontre également beaucoup de maturité pour un jeune homme qui a quelques saisons mineures seulement derrière la cravate, mais qui comprend ce que cela prend pour se démarquer.

« L’important pour moi, c’est d’aider les Vikings à gagner le plus de matchs possible, tout en demeurant constant en même temps. Je pense que c’est une bonne recette pour entendre son nom au prochain repêchage de la LHJMQ », a analysé le numéro 15.

Alors que Jonathan Huberdeau avait vu son frère Sébastien évoluer avec les Vikings deux saisons avant lui, c’était moins difficile de s’intégrer dans l’équipe pour lui.

Tout le contraire avec Mathis Cloutier qui n’avait pas de repères avant de se tailler un poste régulier avec l’équipe eustachoise en début de saison. Cependant, il a démontré qu’il possède les aptitudes pour jouer dans la ligue Midget AAA, mais surtout de connaître du succès avec une belle personnalité à l’extérieur de la patinoire.

Texte de Samuel Lachaine, les Vikings de Saint-Eustache