Tableau des résultats

Émile Pichette veut faire sa part

Par Samuel Lachaine-vendredi 16 Nov 2018

Alors que l’attaquant Émile Pichette est utilisé à toutes les sauces avec les Vikings cette saison, il veut contribuer dans toutes les situations de jeu.

On peut le voir connaître du succès en désavantage numérique grâce à beaucoup d’efficacité sur les lignes de passes, mais il est également utilisé quelques fois dans les mises en jeu et en avantage numérique. On le considère donc certainement comme un avant complet dans plusieurs situations de jeu, lui qui se sert beaucoup de sa vitesse pour se démarquer.

« Je tiens évidemment à apporter plusieurs choses depuis le début de la saison. Beaucoup d’échec-avant, mais aussi de l’offensive et un jeu défensif fiable dans mon territoire. Pourvu que je m’amuse à le faire », a expliqué l’originaire de Saint-Eustache.

Cependant, là où il voudrait vraiment s’améliorer, c’est certainement en offensive, comme tous les attaquants qui évoluent dans la ligue Midget AAA. C’est quelque chose de capital pour attirer l’attention des entraineurs, mais aussi des dépisteurs juniors.

Il souhaite assurément bâtir ce succès autour de son bon tir du poignet qu’il considère très solide et sa vitesse. Ce n’est pas pour rien que son modèle dans la LNH est Phil Kessel. Ainsi, pour posséder un style qui s’apparente à l’avant des Penguins de Pittsburgh, il faut justement jumeler un coup de patin explosif et un lancer foudroyant.

« Pour moi, on n’est jamais assez dominant avec notre coup de patin et notre tir. Ce qui fait en sorte que j’aimerais m’améliorer encore plus dans ces deux facettes de mon jeu pour devenir plus dangereux offensivement », analyse le #17.

Il n’est peut-être pas le joueur avec le plus gros gabarit et qui peut facilement se créer de l’espace devant le filet, mais Émile Pichette souhaite rester réaliste et bâtir autour de ce qui lui a permis de connaître du succès jusqu’à maintenant.

Ce qui implique fougue et effort à toutes ses présences sur la patinoire, afin de démontrer qu’il peut évoluer avec les meilleurs. On ne se cache pas qu’il est très bon en défensive, mais que son jeu en attaque doit devenir plus efficace. Des éléments qu’il travaillera dans les prochaines semaines avec les entraineurs des Vikings.

Texte de Samuel Lachaine, les Vikings de Saint-Eustache